Archives du mot-clé Theater Stap

Noir sur blanc

rubon186-7e7faTEXTE PUBLIÉ DANS LA REVUE CASSANDRE. AUTOUR DE LA PIÈCE « NAAR ANDORA », MARC BRYSSINCK, THEATER STAP. CHRONIQUE « SENS DESSUS DESSOUS », CASSANDRE N°72, HIVERS 2008, PP. 88-89.

 

Blanc. Le fond de scène est blanc. Le plateau est blanc. La lumière est blanche. Ce n’est que virginité de l’apparence : le spectacle NAAR ANDORRA [1]

Continuer la lecture de Noir sur blanc 

Aller vers une histoire qu’on peut reconnaître (Nienke Reehorst)

Eastman-PROPOS RECUEILLIS POUR LE FESTIVAL « LES GRANDES TRAVERSÉES », BORDEAUX, 2005.

Danseuse et chorégraphe formée à l’Académie de danse de Rotterdam, Nienke Reehorst (1964) travaille tout d’abord pour des compagnies de danse et de théâtre aux Pays-Bas (1986-1991). Elle poursuit son parcours de danseuse avec Wim Vandekeybus (1991-1996), et ensuite avec Meg Stuart, Ted Stoffer et Christine de Smedt des ballets C. de la B. En tant que chargée de cours indépendante, elle intervient auprès de groupes très différents en Europe, aux États-Unis et en Amérique du Sud. En outre, Nienke Reehorst travaille depuis 1998 auprès de personnes handicapées mentales et physiques. Commencée au CREAHM Bruxelles (Association CRÉAtivité et Handicap Mental), son expérience s’est prolongée au cours d’animation de stages internationaux (2000-2004) en Thaïlande et en Italie. C’est à cette période qu’elle rencontre les acteurs du Theater Stap.

Continuer la lecture de Aller vers une histoire qu’on peut reconnaître (Nienke Reehorst) 

Sidi Larbi Cherkaoui, rencontres

photo sidi larbiPrésentation par l’éditeur 

Revue de presse

Référence : Sidi Larbi Cherkaoui, rencontres, Paris, L’œil d’or, collection essais et entretiens, 2004, 96 pp.

Une voix off s’élève dans la salle. « Je m’appelle Cathérine Springuel. J´ai 30 ans et j´habite en Belgique, avec mes parents. Ma mère est prof de français et mon père est retraité. J´ai deux frères et une sœur […]. J´ai aussi une tante au Canada qui a dix enfants. Moi, Cathérine, j´aime beaucoup Michel Sardou, l´Internet et les spaghettis bolognaises. Je n´aime pas les épinards, les choux de Bruxelles et les gens qui crient fort.

Continuer la lecture de Sidi Larbi Cherkaoui, rencontres