Archives pour la catégorie Résidence d’écrivain

Sortir de l’écran

À L’ATTENTION DES « CAHIERS DE LA MAISON JULIEN GRACQ »,
PUBLIÉ EN SEPTEMBRE 2016 (ET À LIVRER EN FÉVRIER 2016) 

*

On pourrait dire les choses ainsi : j’ai commencé réellement à écrire sur une machine. Une machine à écrire moderne, un « psion », ordinateur de poche dont l’acronyme signifie « ça ou rien » (Potter Scientific Inc. Or Nothing). Avec ce machin dans la poche, ses deux piles AA et son écran noir et blanc rétroéclairé 5 pouces, j’ai écrit des milliers de page dans le métro, les trains, les cafés, les jardins.

Ce n’était pas prévu comme ça. Je veux dire : je n’avais pas envisagé de confier mon écriture à une machine, d’en être à ce point dépendant. Mais la quasi impossibilité de relire mon écriture manuscrite en a décidé autrement. Au fil des ans et des pages, l’écriture s’aplatissait, se métamorphosait pour devenir celle d’un médecin mais en pire. C’était la machine ou rien.

Continuer la lecture de Sortir de l’écran 

Montagne magique à Massat


RÉCIT D’UNE RÉSIDENCE D’ÉCRITURE AVEC « L’ŒIL DU SOUFFLEUR ÉDITIONS ET CIE » – OCTOBRE 2015.

Ça a commencé par de l’attente. L’attente d’un avion. Trois heures pour une histoire de « problème électrique ». Les mécaniciens durent chercher des pièces à Paris-Orly, mais la réparation s’avérera un peu compliquée. Ils dépêcheront un autre avion, qui devra passer par Nice. Arrivé sur la côte d’Azur, la direction de la compagnie alertera l’équipage qu’il est « en butée horaire ». On fera appel à un équipage tout frais provenant de Londres, à destination de Nantes. Via Nice. Pour se rendre à Toulouse. La résidence à Massat pouvait commencer.

Continuer la lecture de Montagne magique à Massat 

trip in Pologne

Nous étions neuf, enfants et adultes, à nous envoler pour la Pologne au printemps 2014. Avec une question : comment des enfants peuvent aider des adultes à s’immerger dans une ville comme Vroclaw. C’est en quelque sorte le fil rouge d’un voyage peu commun initié au printemps 2014 par la maison d’éditions Nuit Myrtide. Le tout grâce à un coup de pouce de l’Union Européenne – le projet européen Grundvtig, genre d’Erasmus pour la formation et l’éducation tout au long de la vie.

Continuer la lecture de trip in Pologne 

auto-autodafé

Là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des homme, constatait le poète Allemand Heinrich Heine. Les livres de Bertolt Brecht, Sigmund Freud, Karl Marx, Stefan Zweig, Maxime Gorki, Lamartine, Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, des manuscrits bouddhistes, des Corans et bien d’autres furent détruits par le feu en public, notamment par les régimes nazis, franquistes ou révolutionnaires chinois.

Continuer la lecture de auto-autodafé 

[News] Et c’est parti pour la Pologne !

Et c’est parti pour la Pologne ! Carnet en main (merci Dimitri Vazemsky), et quelques livres en poche : « D’une ville l’autre », que je vais découvrir une fois sur place, mais aussi l’excellent « pilules polonaises » de Fanny Vaucher et « La Maison de Roza » de Hubert Klimko, rencontré à Meeting à Saint-nazaire. Une fois sur place, tout cela volera bien sûr en éclat, et restera plus qu’à nous laisser vivre, qu’à laisser le fortuit arriver.

Continuer la lecture de [News] Et c’est parti pour la Pologne ! 

[News] Rencontres dansécriture en Pays Segréen

Chaque année le Pays Segréen (Nord d’Angers, 49, France) accueille une compagnie de danse contemporaine. C’est l’occasion de construire un projet de territoire à la rencontre des publics. Séquencée en plusieurs temps, la présence des artistes accueillis est l’occasion de s’immerger dans le territoire et de solliciter à la fois les acteurs culturels, les scolaires, les écoles de danses et l’ensemble des habitants. C’est ce regard sur les lieux, sur le territoire, sur ses acteurs et ses publics, que le Pays Segréen et la Ville de Segré ont cherché à atteindre en invitant la Cie Nadja.

Continuer la lecture de [News] Rencontres dansécriture en Pays Segréen 

Plongée à Segré-sur-danse

TEXTE ÉCRIT À L’OCCASION D’UNE RÉSI[DANSE] D’ÉCRITURE EN 2009 ET 2010 AU PAYS SEGRÉENS (NORD D’ANGERS, FRANCE). JUILLET 2010.

Parait qu’après le dernier sommeil les habitants de l’Anjou bleu dansent et grattent du papier, les os s’entrechoquant dans une musique des morts que seuls ces autochtones perçoivent.

Le fait est que ces campagnards dansent et écrivent comme ils respirent. Du berceau au cercueil. À Segré-sur-danse, le bambin s’essaierait au geste artistique avant de marmonner, écrirait de la poésie avant de tenir la plume, danserait de tout son long avant de marcher. D’aucuns auraient vu des enseignants traduire la poésie juvénile en arabe, le tout scandé et maillé de danse.

Continuer la lecture de Plongée à Segré-sur-danse 

Autour de MYTH

TEXTE PUBLIÉ DANS LA REVUE CASSANDRE N°71, CHRONIQUE SENS DESSUS DESSOUS, « AUTOMNE 2007 ».

           

Le chorégraphe et danseur Sidi Larbi Cherkaoui mène ses créations comme chacun d’entre-nous mène sa vie, par les circonstances et le hasard. Il ne pratique pas le casting ou autre chose du genre, et réunit danseurs, acteurs, plasticiens et auteurs, devenus au fil du temps ses compagnons de route. Aussi, sans que je n’eu le temps de me retourner, me voilà associé à la création de MYTH [1], pendant l’année 2006/2007 à Anvers ! Je délaissai partiellement mes activités d’éducateur spécialisé et plongeai tête baissée dans cette aventure flamande, avec pour projet d’écrire autour du spectacle et, peut-être, d’apporter des petites choses ici ou là. On verra bien !, m’assura le chorégraphe.

Continuer la lecture de Autour de MYTH