Archives pour la catégorie Presse

L’estuaire [Presse] : « Vous dansiez j’en suis fort aise… »

Par Jean-Pierre Suaudeau

Les collaborations entre écrivains et plasticiens abondent dans l’histoire de l’art. Celles entre écrivain et chorégraphe sont plus rares. D’où l’intérêt de Myth(e), roman dansé de Joël Kérouanton qui retrace la création du ballet de Sidi Larbi Cherkaoui, Myth (2007).

La position choisie par l’auteur est originale à plus d’un titre.

Il se tient en effet non au centre de la scène mais, plus modestement,au bord, en position de spectateur, de simple témoin même si les danseurs le consultent régulièrement ou lui font part de leurs états d’âme. S. L. Cherkaoui lui a d’ailleurs confié une mission : « Avec le miroir de tes mots, le danseur avancera en tant que personnage ».

Position rare puisqu’il nous fait partager les tâtonnements des danseurs, lorsque les corps cherchent, balbutient, doutent et qu’il faut tenter de comprendre ce quise joue quand soi-même on n’est pas un spécialiste, ayant à sa disposition seulementdes motsbutant à dire la richesse de moments précieux. De quoi fermer l’ordinateur habituellementouvert sur vos genoux, renoncer. Pas le genre de Joël Kérouantonqui reste là, installé sur le canapé rouge magenta luiservant d’observatoire, fourmi graphomane accumulant pages et fichiers pour subsister jusqu’à la répétition nouvelle, surpris, ému, désemparé, mais obstiné, traçant à son tour le b-a-ba du geste artistique : la ténacité. Et il faudra plus de mille pages et dix années pour que le texte définitif (85 pages) nous parvienne.

Le lecteur assiste en un double mouvement à la naissance d’un ballet et à celle d’un texte contaminé par la chorégraphie,tourbillonnant, inventif où la fiction a sa part. Un projet proustien ! L’auteur ne joue cependant pas à l’écrivain, il n’en a pas besoin. Il faut lire Myth(e) roman dansé aussi à cette aune-là : l’activité d’un scribe qui se veut médiateur, passeur, trait d’union. Tout le travail d’écriture de JK, dans ce livre mais aussi dans celui qu’il mène ailleurs, est ramassé là, dans l’originalité et la constance d’une position engagée, citoyenne. Politique. Puisqu’il s’agit de transmettre, partager, restituer. Car nousaussi sommes transportés au cœur de la création, assis, dubitatifs et silencieux, sur le canapé magenta, puis au Théâtre de la ville, au Lieu Unique, à Anvers ou Rennes. Car nous aussi sommes troublés par l’immense porte qui barre le fond de scène et restera close, et fascinés par le petit personnage rampantqui refuse de se lever par peur de chuter. Quand bien même nous n’avons assisté à Mythqu’à travers la lecture du livre.

Au vu de l’importance de la problématique on en oublierait un trait essentiel du texte : JK ne se prend jamais au sérieux ou plus exactement a le tact de poser des questions essentielles sur la création, la danse, l’écriture, avec humour, dérision, ironie. Ce n’est pas la moindre qualité de ce livre. Ecrire est aussi un jeu.

Publication(S) [Presse] : « Roman dansé »

Par Francine Bérieau,

 

Le récit de la création d’un ballet, ou comment exprimer par les mots le mouvement et l’espace de la danse.

Depuis plus de dix ans, le festival Concordan(s)e réunit sur le plateau les danseurs et les écrivains, avec brio. Ici, il s’agit de tout autre chose, l’écrivain est assis sur la frontière entre la scène et le reste du monde, dans une sorte de coulisse d’écriture, non dissimulée. L’intérêt de Myth(e), roman dansé de Joël Kérouanton, est donc tout autre: il retrace la création du ballet de Sidi Larbi Cherkaoui, myth (2007).

Continuer la lecture de Publication(S) [Presse] : « Roman dansé » 

haut-parleur [Presse] : « Myth(e). De Joël Kérouanton »

HAUT-PARLEUR, DÉCEMBRE 2016, PEGGY SHOES

 

Myth(e) est une tentative d’écriture sur le processus de création de la pièce Myth de Sidi Larbi Cherkaoui. On se promène dans le livre comme au bord du plateau, mais le fil échappe. Les danseurs dansent, beaux, stupéfiants, mais la pièce, où est-elle ? Finalement on suit plus l’auteur et ses propres questions que la création à laquelle il a assisté pendant plusieurs années. Est-ce le choix de l’auteur ? Qui crée là ? Et la pièce devient bien lointaine… Ah, ce n’est pas facile de s’attaquer aux mythes.

Lien Social [presse] : « L’alchimie littéraire de la relation éducative »

Après une expérience d’animateur, d’éducateur et de formateur en IRTS, Joël Kerouanton s’est affirmé comme écrivain et conçoit des actions artistiques autour de l’écriture collaborative, toujours en lien avec le champ social et éducatif.

« Plutôt fond de classe, sport de glisse et tournée des bistrots ; l’écriture et la lecture, ça n’a pas toujours été ma tasse de thé « , précise t-il en préambule de son CV. Pourtant, Joël Kerouanton est désormais un écrivain assumé, qui en toute modestie vient de publier un roman, va passer une thèse de doctorat, en continuant ses expérimentations artistiques à la croisée du champ littéraire et social. Lire la suite

Saint-Nazaire magazine [Presse] : « La réalité de Mythe »

Par Adeline Champ

Mi-septembre, l’auteur nazaréen, Joël Kérouanton, a sorti son roman dansé Myth(e). Portrait.

Cela pourrait être un roman, ou encore une autofiction, il est souvent complexe de qualifier le genre d’un livre. Joël Kérouanton arrive son bébé sous le bras. Myth(e) représente dix ans de sa vie. C’est en… (Lire la suite page 20)

Ouest-France [Presse] : « Joël Kérouanton à L’Embarcadère, ce vendredi »

ARTICLE AUTOUR DU LIVRE « MYTH(E) », OUEST-FRANCE | 07 OCTOBRE 2016 | PAR CLAIRE ROBIN


Joël Kérouanton est de retour avec un nouveau livre, Myth(e), l’oeil du souffleur (17€). Ce court ouvrage se veut une « traduction d’un spectacle en livre ».

Après sa rencontre avec le chorégraphe de danse contemporaine, Sidi Larbi Cherkaoui, il y a plus de dix ans, alors qu’il était chroniqueur artistique, Joël Kérouanton a voulu écrire autour de sa création Myth, en prenant la place aux côté des danseurs lors des répétitions.

« C’est une manière de prolonger la vie de ce spectacle qui n’est plus programmé aujourd’hui, précise le nazaréen. Il s’agit d’un texte de fiction sur la danse, à travers le regard d’un narrateur. La danse est prétexte, comme pourrait l’être un paysage. »

Vendredi 7 octobre, 19h00, l’auteur est à l’Embarcadère, esplanade des Droits-de-l’Homme et du citoyen Nelson-Mandela.

Éduc pop & Transformation sociale [Presse] : « Rencontre au Centre National de la Danse : Mythe, un roman dansé »

arton3915-cd61dPUBLIÉ PAR MADELEINE ABASSADE, LE JEUDI 7 AVRIL 2016, SUR LE SITE EDUCATION POPULAIRE & TRANSFORMATION SOCIALE

« Rencontre au Centre National de la Danse :  » Mythe, un roman dansé. » Immersion de Joël Kérouanton dans la compagnie de Sidi Larbi Cherkaoui

A partir de son immersion dans le travail du danseur et chorégraphe belge Sidi Larbi Cherkaoui….

Dans le cadre d’une collaboration artistique et scientifique avec l’auteur Joël Kérouanton, une journée de recherche autour de son manuscrit Myth(e) – un roman dansé, aura lieu dans les locaux du Centre National de la Danse (Pantin) le samedi 9 avril.

Continuer la lecture de Éduc pop & Transformation sociale [Presse] : « Rencontre au Centre National de la Danse : Mythe, un roman dansé » 

Radio La Tribu [Presse] : « Rencontre autour du livre Myth(e) à paraître »

14597735145702604ae15d4Reportage d’Adeline Champ. Posté le 04 avril 2016 sur le site de Radio La Tribu.

L’auteur est en pleine finalisation de son prochain roman Myth(e), dont la sortie est prévue en septembre prochain. Nous l’avons rencontré dans son atelier. (Écouter)

Joël Kérouanton est un écrivain, nazairien depuis quelques années. Nous sommes allés à sa rencontre dans son atelier. « Le Dico du Spectateur », la « Zone d’Embarquement Critique »… Ses projets sont multiples tout autant que son écriture. Vous pouvez le suivre sur son blog http://joelkerouanton.fr/

 

L’Estuaire [Presse] : « La réalité du mythe »

Par Adeline Champ

 

Une sonnette sans nom, un jardin, un atelier au bout de la maison, une pièce remplie de livres, un ordinateur allumé… Jusque-là, rien de plus tranquille. Mais on se rend vite compte que Joël Kérouanton, Breton de naissance passé par Paris et maintenant Nazairien, est en connexion permanente avec les autres et que ses projets sont aussi multiples que ses rencontres. Educateur spécialisé pendant quinze ans, il a notamment travaillé sur l’insertion par les arts du spectacle d’adultes en situation de handicap. Le mouvement, le corps, déjà… « Cela a été une véritable rampe de lancement pour moi, raconter ce qui n’est pas racontable, déclencher un langage, une musique des mots. »

Continuer la lecture de L’Estuaire [Presse] : « La réalité du mythe »