Le journal des spectacles [Presse] : « Sidi Larbi Cherkaoui, rencontres »

Unknown-4CRITIQUE DE « SIDI LARBI CHERKAOUI, RENCONTRES », PAR PHILIPPE VERRIELE, LE JOURNAL DU SPECTACLE, 11 AVRIL 2005.
Avec la plus grande des bonnes fois, Joël Kérouanton a fait un mensonge. Pas un méchant, juste un livre. En intitulant son livre « Sidi Larbi Cherkaoui, rencontres « , il laisse supposer qu’il s’agit d’aborder l’oeuvre du chorégraphe belgo-marocain.

Or, celle-ci est transformé en prétexte pour tenir un discours ému et très touchant sur les comédiens qui présentent une déficience mentale. Que l’auteur soit animateur spécialisé n’est, évidemment, pas étranger à cette dérive, que reconnait l’auteur dans le texte. La danse n’est pas un domaine important pour les éditeurs et il est dommage que les quelques chances qu’ils lui sont offertes soit dépensés en vain. Le projet eut pu être de traiter des personnes handicapées dans la danse (il y a là un vrai sujet), de traiter des CAT artistique (Centre d’aide par le travail) par le théâtre comme ce que fait Olivier Couder et  son Théâtre du cristal par exemple. Mais on ressort de cette lecture en ayant la sensation que l’essentiel du travail de Sidi Larbi Cherkaoui tient dans la présence de Marc Wagemans.